vendredi 25 janvier 2013

Vamos! Mexico part 1

Yo la gang! Bienvenue sur mon blog et voici mon premier post! Je voulais commencer avec une rétrospective de mes dernières années de kayak mais quoi de mieux que de débuter avec notre trip de kayak Québexicain.

Habituellement, lorsqu'on entend parler du Mexique on s'imagine: Hôtel tout inclus, Soleil, Plage et beaucoup de cervesas.  En biffant les 3 premiers, on obtient 25 % de ce que nous avons vécu. Les 75% restant sont: pluie, froid, rivières, chutes, jungle, insectes, morsures, vomis,  etc... C'est toutefois le prix à payer pour pagayer dans une des meilleurs destinations de kayak. Surtout dans le temps des fêtes! Priceless!

Préparation de l'équipement

 Ainsi, nous nous sommes pointé au Mexique en grosse gang. 20 gringos trop fired up était prêt le 25 décembre au matin à quitter la belle province. On était tous au peu croche du réveillon de la veille. Quoi de mieux que de voyager hangover!

De cette manière, François L. Tremblay, Alexis Paré et moi partagions le même vol qui comprenait un arrêt à Washington D.C. puis à Charlotte et pour finir à Mexico City. Finalement c'est pas si pénard de voler lendemain de veille. Toujours entre 2 sommeils.



Francky et moi qui dormions à moitié.

L'arrivée à Mexico City n'était pas plus reposante. Attente pour bagage perdu, rally interminable en bus, casse-croûte de coin d'table pour finalement accoster à Tlapacoyan, la mec du kayak au Mexique. Ainsi, nous avions au préalable réservé 2 cabanas, 2 minivans et 2 chauffeurs chez Aventurec.



Nos deux rides de la muerte!
photo: Jeremie Duchaine
Comme nous sommes arrivés relativement tôt le matin, on se disait qu'une roadside pourrait bien s'enligner. Finalement, le processus d'acquisition de nos kayaks de location a pris un bon moment et la journée s'est résumée à boire de la bière.

Jour 2 commence par une session "fittage de kayak". S'ensuit d'une roadside ensoleillée et embouteillée. Et oui! de rapide en rapide on retrouve des dizaines et des dizaines de bouteilles d'eau vide. Il est notable que l'eau de cette rivière est loin d'être top clean. Burgggghh! Blurp!

Conseil #1: 


Amener de la Tequila dans un flasque (à disposer dans le vfi).

Mode d'emploi

Gargarisez-vous 2 fois avec la substance guérissante (La Romero est la meilleure) et ce, après chaque chute. Cette action aura pour effet d'irradier les saletés emmagasinés de votre estomac. Par la suite, n'oubliez pas de partager votre flasque avec vos partenaires. Cette dernière action aura comme conséquence de désengorger  les toilettes de votre habitation. Il est aussi impératif que chaque personne du groupe en consomme. Si une personne refuse d'en consommer, il est catégorique de lui rappelez sans cesse qu'il se fera dominer par la maladie et que ça lui sera très douloureux...et pénible!



Séance de "fittage"

Nous étions tous très stoked de pagayer notre première rivière Mexicaine. Il va s'en dire que le niveau d'eau était très bas, mais le niveau de fun très haut. Néanmoins, je vous conseille de vous rendre au Mexique dans une période où il y a de l'eau. Dans notre cas, la moitié dans nous ont fendu nos kayaks de location. Or, si vous avez louez un kayak dit en bonne "shape" et que vous le "crackez", vous devrez payer un surplus dérangeant. 

Conseil #2 

Louez-vous un kayak déjà brisé ou rendez-vous au Mexique dans une période non-sèche!

Première journée de kayak au Mexique
Chuck aka 30 sous boof dans "S" turn!

Rivière: Alseseca
Section: Roadside

Lp


Fin Partie 1
***



2 commentaires:

  1. Cool premier billet LP, Je suis content que tu as aimé le Mexique, j'ai bien hâte d'y retourner!

    RépondreSupprimer